Maroc: élection d'un nouveau président du Parlement

Par La rédaction

RABAT (AFP) - (AFP)

Le ministre sortant de l'Equipement et membre du parti de l'Istiqlal (PI, nationaliste) Karim Ghellab a été élu lundi président de la Chambre des représentants (parlement).

Cette élection s'est déroulée après le scrutin législatif du 25 novembre, qui a été remporté par le parti islamiste Justice et développement (PJD) avec 107 sièges sur un total de 395 élus.Ces élections législatives anticipées avaient été décidées après l'adoption le 1er juillet d'une nouvelle constitution.

Le leader du PJD (Parti justice et développement, islamiste) , Abdelilah Benkirane a été désigné chef du gouvernement par le roi Mohammed VI conformément à la nouvelle constitution qui attribue ce poste au parti ayant remporté le plus de sièges après les législatives.

Le PJD et l'Istiqlal, second avec 60 sièges, forment la coalition gouvernementale en compagnie du Mouvement populaire (MP, libéral 32 sièges) et le parti du Progrès et du socialisme (PPS, ex-communiste 18 élus).

L'annonce de la formation du prochain gouvernement est attendue en principe dans les prochains jours.Outre M. Benkirane, ce cabinet serait composé d'environ 30 ministres dont un ministre d'Etat.

Ces quatre partis politiques ont signé vendredi à Rabat une charte gouvernementale destinée à assurer une bonne gouvernance, après s'être mis d'accord pour attribuer la présidence du parlement à l'Istiqlal du premier ministre sortant Abbas El Fassi.

Karim Ghellab a été élu député pour la seconde fois consécutive à Casablanca.Il avait occupé durant neuf ans le poste de ministre de l'Equipement dans les deux gouvernements précédents de Driss Jetou (indépendant) et de M. Fassi qui est également secrétaire général du PI.