Maroc: une grande majorité fait "confiance" à M. Benkirane, selon un sondage

Par La rédaction

RABAT (AFP) - (AFP)

Plus de 80% des Marocains disent avoir "confiance" dans le nouveau chef islamiste du gouvernement Abdelilah Benkirane, et une forte majorité d'entre eux font de la lutte contre la corruption une "grande priorité", selon un sondage réalisé pour une revue marocaine à paraître samedi.

Quelque 43% des personnes interrogées affirment avoir "tout à fait confiance", et 39% d'entre elles disent avoir "plutôt confiance" en M. Benkirane pour l'application de son programme, selon ce sondage réalisé du 2 au 5 décembre auprès de 1.000 personnes interrogées pour l'hebdomadaire Actuel.

A la question "Quels sont les trois domaines auxquels le gouvernement doit accorder la plus grande priorité?", 62% des personnes ont répondu: la lutte contre la corruption, et 59% d'entre elles ont choisi "la politique de la santé/facilitation de l'accès aux soins".

Ce sondage a été réalisé par l'institut LMS-CSA (la filiale marocaine de l'institut de sondages français CSA), précise l'hebdomadaire francophone Actuel (indépendant).

"Lorsque 82% de vos concitoyens ont +plutôt+ ou +tout à fait+ confiance en vous pour conduire les rênes du nouveau gouvernement et appliquer sans tarder le programme pour lequel ils vous ont donné la victoire, le défi est immense", commente l'hebdomadaire.

Depuis sa nomination par le roi le 29 novembre, M. Benkirane a entamé des négociations avec trois partis pour former un gouvernement de coalition dirigé par le Parti Justice et développement (PJD, islamiste modéré), pour la première fois vainqueur des législatives de novembre, avec plus du quart des sièges du parlement.