RDC: plus d'une dizaine de civils tués dans deux attaques à Beni

Par AFP

AFRICA RADIO

Plus d'une dizaine de personnes ont été tuées en moins de 24 heures dans deux attaques attribuées au groupe armé des Forces démocratiques alliées (ADF) autour de Beni, dans l'Est de la République démocratique du Congo, ont rapporté dimanche des sources locales.

Le groupe a lancé un premier assaut samedi soir, tuant "sept personnes. L'attaque a eu lieu à 23H00 et ce sont des ADF", a déclaré l'Administrateur du territoire Donat Kibwana à un correspondant de l'AFP."Le bilan est encore provisoire", a-t-il ajouté au sujet de cette attaque visant une localité qui s'appelle Kisima.Une autre attaque a été enregistrée dimanche matin près d'Oicha dans le territoire de Beni. L'Administrateur du territoire et des sources locales ont évoqué "six morts".Depuis novembre 2019, les ADF sont accusées d'avoir tué plus de 640 civils dans la région de Beni, en représailles aux offensives de l'armée contre leurs bases et leurs leaders dans la forêt de Beni.Historiquement, les ADF sont des rebelles musulmans ougandais installés dans l'Est de la RDC depuis 1995.Ils n'attaquent plus l'Ouganda voisin depuis des années, vivant de trafics dans la forêt dense autour de Beni, où ils se sont installés.Depuis avril 2019, plusieurs de leurs attaques ont été revendiquées par "l'État islamique - Afrique centrale", avec parfois des erreurs factuelles.Les ADF est le groupe armé le plus meurtrier parmi les dizaines qui sont encore en activité dans les deux provinces du Kivu.Au total 2.127 personnes ont été tuées dans l'Est de la RDC depuis l'investiture en janvier 2019 du président Félix Tshisekedi, d'après une estimation des experts du Baromètre sécuritaire du Kivu (KST) fin octobre.Le bilan de ces 20 premiers mois de présidence est "plus lourd que celui des vingt derniers de son prédécesseur, Joseph Kabila (1.553 civils tués)", ajoute le KST."La différence s'explique principalement par la recrudescence de tueries perpétrées par les Forces démocratiques alliées (ADF)", ajoutent les experts.