Tunisie: écroué pour avoir filmé un oeuf jeté sur un ministre

Par La rédaction

Tunis (AFP)

Un caméraman d'un site internet d'information tunisien a été placé en détention dimanche après avoir filmé un jet d'oeuf sur le ministre de la Culture, Mehdi Mabrouk, ont dénoncé mercredi son employeur et des syndicats professionnels.

Lors d'une cérémonie vendredi à la mémoire d'un comédien décédé, le cinéaste tunisien Nasreddine Shili a jeté un �?uf sur le ministre.Le caméraman du site Astrolab-TV, Mourad Meherzi qui a filmé la scène a par la suite été arrêté sur la base de soupçons de complicité, selon ces sources. 

"C'est un première dangereuse (...) même si c'était vrai et qu'il avait planifié ça, ce n'est pas une raison de l'arrêter", a dénoncé Aymen Rezgui, du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) lors d'une conférence de presse.

Le porte-parole d'Astrolab-TV, Ahmed Amine Ben Saad a assuré pour sa part que le caméraman n'avait rien à voir avec l'incident dont il a simplement été témoin.

"Il était sur les lieux et c'est son travail de filmer ce qu'il s'y passe", a-t-il souligné, "mais dimanche tard la police a fait une descente chez Mourad Meherzi", a-t-il ajouté.

Le ministère de l'Intérieur n'a pas donné d'informations au sujet du caméraman mais a annoncé mercredi après-midi l'arrestation à Sousse (140 km au Sud de Tunis) de Nasreddine Shili "l'agresseur de Mehdi Mabrouk, ministre de la culture".

"Il sera traduit en justice", a-t-il ajouté dans un communiqué, sans préciser la nature des poursuites.

Le ministère de la Culture avait indiqué vendredi que M. Mabrouk, un indépendant au sein du gouvernement dirigé par les islamistes d'Ennahda, avait été agressé "verbalement et physiquement" par M. Shili.

Le gouvernement tunisien est régulièrement accusé d'atteintes à la liberté d'expression par ses détracteurs, ce qu'il dément avec véhémence.