Twitter sème la zizanie pendant la Coupe du Monde de Rugby

Par La rédaction

Des joueurs de rugby privés de réseaux sociaux pendant la Coupe du Monde de Rugby ? Si beaucoup d'équipes ont déjà mis l'idée en vigueur, celle des Samoas doit se mordre les doigts de ne pas l'avoir fait plutôt. Eliota Sapolu Fuimaono, membre du XV des Samoa, a posté un tweet qui a fait grand bruit concernant le calendrier des petites équipes pendant la compétition. «IRB, arrêtez d'exploiter mon peuple. S'il vous plait, tout ce que nous demandons c'est l'équité. Si on donne une semaine de repos, donnez-nous une semaine aussi. OK, il est évident que l'IRB est injuste. Un traitement injuste, comme l'esclavage, l'holocauste, l'apartheid». Malaise.Le staff Samoan s'est empréssé de s'excuser, de même pour Elioyta Sapolu Fuimaono. L'organisation de la Coupe du Monde a fait savoir que l'affaire serait classée sans suite. Fuimaono ne risque aucune sanction de la part d'IRB, juste une sacrée remontée de bretelle par sa Fédération une fois la Coupe terminée.Marion FERRERE