Une église incendiée dans le nord du Nigeria

Par La rédaction

KANO (Nigeria) (AFP)

Des inconnus ont incendié une église à Maiduguri, la ville du nord du Nigeria où des églises avaient déjà été brulées et six personnes tuées la veille de Noël par des islamistes, a rapporté lundi la police.

Aucune victime n'a été signalée après le dernier incident, samedi soir, dans une église pentecôtiste de Maiduguri, a déclaré un porte-parole de la police, Lawal Abdullahi.

"Personne n'a été blessé car il n'y avait personne dans l'église à ce moment-là", a précisé M. Abdullahi.

La secte islamiste Boko Haram avait revendiqué les attaques du 24 décembre à Maiduguri et une série d'attentats le même jour dans la ville de Jos, dans le centre du Nigeria, qui avaient fait plus de 80 morts.

La police a déclaré avoir arrêté la semaine dernière 92 membres présumés de Boko Haram, un groupe qui avait lancé un soulèvement dans le nord du Nigeria en 2009, où des centaines de personnes avaient été tuées.

Les autorités nigérianes soupçonnent aussi la secte, qui se réclame des talibans d'Afghanistan, d'avoir posé une bombe vendredi dans un marché aux portes d'une caserne d'Abuja, la capitale.Quatre personnes ont été tuées dans l'explosion.