Union Européenne : un prix Nobel historique

Par La rédaction

Le prix Nobel de la paix attribué à l'union Européenne a été une grande satisfaction au sein de l'organisation, malgré les difficultés de la crise que traverse l'Europe.Selon de nombreuses réactions un peu partout dans le monde, ce prix est amplement mérité. Il récompense son action au niveau de l'éducation, de l'humanitaire, de la culture, du développement et de la coopération et bien d'autres.Florilège de réactionsLe Président Français, François Hollande, en visite à Dakar, a déclaré, lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue sénégalais Macky Sall, que c'était « un grand honneur qui avait été fait à l'Europe par l'attribution de ce prix Nobel".Pour Valéry Giscard d'Estaing, ancien président de la France et de la Convention européenne, « il est juste que l'effort extraordinaire accompli par les Européens et leurs dirigeants pour établir une paix définitive sur leur continent, historiquement ravagé par les guerres, soit reconnu et honoré ».La chancelière allemande, Angela Merkel, a qualifié de "décision formidable" l'attribution du prix Nobel à l'Union européenne. Pour elle, « l'idée de l'Europe en tant que communauté de paix et de valeurs » est aujourd'hui représentée par la monnaie unique, l'euro. A contre-courant, la présidente du Front National, historiquement europhobe, a déclaré que "l'Union européenne était aujourd'hui le premier facteur de désunion et de montée des tensions entre les nations européennes, en organisant une concurrence féroce entre les peuples, en méprisant toute forme d'expression démocratique et en sacrifiant partout la prospérité sur le dogme de l'euro". Un prix pour l'avenirL'UE est considérée comme un rempart contre les atteintes aux droits fondamentaux et aux libertés depuis ses débuts. Un rempart mis à mal ces dernières années et d'autant plus vulnérable aujourd'hui à cause de la crise économique à laquelle elle doit faire face. Elle a aussi beaucoup investi dans le monde, plus particulièrement dans l'organisation des élections en Afrique et mène également des opérations de secours dans des zones en crise dans le monde entier.L'attribution du prix Nobel ne doit pas être vue comme une fin en soi par les dirigeants, par les gouvernements des �?tats de l'UE, mais comme un rappel à ses origines, aux exigences qui ont animé sa création et lui donner l'élan nécessaire pour réaffirmer ses engagements sur son sol et avec tous ses partenaires.Kadiatou-cherif Diawara