Ouganda: un général sur liste noire américaine nommé à la tête de la police

AFRICA RADIO

9 février 2022 à 10h21 par AFP

Le président ougandais Yoweri Museveni a nommé à la tête de la police nationale un général de division placé sur liste noire par le fisc américain.

Le général Abel Kandiho avait été nommé fin janvier envoyé spécial au Soudan pour les affaires de sécurité, après avoir été pendant plusieurs années chef des services de renseignement de l'armée ougandaise. Le général Kandiho a été "nommé chef d'etat-major de la police nationale", a indiqué le porte-parole de l'armée ougandaise, le lieutenant-colonel Ronald Kakurungu dans un communiqué. Dans ses fonctions de chef du renseignement militaire, le général Kandiho avait dû faire face à de multiples accusations de violations des droits de l'homme. Le Trésor américain l'a inscrit en décembre sur sa liste noire et a gelé ses avoirs aux Etats-Unis. Selon l'analyste ougandais Charles Rwomushana, la nomination de Kandiho illustre la volonté du président Museveni de garder "la haute main sur la police". Kandiho devrait être "assez ferme" pour prendre "des décisions difficiles au service" du gouvernement, a expliqué à l'AFP le spécialiste des affaires de sécurité en Ouganda.