Près de 150 migrants secourus au large du Maroc

Par AFP

AFRICA RADIO

La Marine marocaine a secouru dans la nuit de dimanche à lundi 147 migrants africains et asiatiques en difficulté à bord d'embarcations de fortune au large des côtes marocaines, a rapporté l'agence de presse MAP, citant une source militaire.

Les passagers secourus, originaires d'Afrique subsaharienne et "de dix pays" non spécifiés d'Asie, ont reçu les premiers soins "avant d'être acheminés aux ports les plus proches, puis remis aux éléments de la gendarmerie pour les procédures administratives d'usage", a ajoute la source, sans précisé où ce sauvetage en mer a eu lieu. Les départs des côtes marocaines vers l'Europe, notamment vers les îles Canaries, se sont récemment multipliés, via des routes maritimes dans l'Atlantique ou en Méditerranée, malgré le renforcement des contrôles. Les garde-côtes marocains ont ainsi porté assistance entre les 12 et 15 novembre à quelque 330 migrants dans l'Atlantique et en Méditerranée, selon une source militaire. Au moins quatre migrants marocains qui s'efforçaient de rejoindre l'Europe, dont deux jeunes femmes, ont péri en mer et leurs corps ont été retrouvés le 12 novembre près de Rabat, selon les autorités locales. L'agence MAP a indiqué dimanche que 117 migrants avaient été arrêtés par les services de sécurité à Laâyoune, au Sahara occidental, et Tarfaya, plus au nord. Au total, 32.713 immigrants sont arrivés par la mer en Espagne entre janvier et octobre derniers, soit 24,2% de plus que sur la même période en 2020, selon les chiffres du ministère espagnol de l'Intérieur. Selon des estimations fin septembre de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), 2021 a été l'année la plus meurtrière sur la route migratoire vers l'Espagne, avec au moins 1.025 morts.