Somalie: trois soldats tués dans une attaque shebab (armée)

AFRICA RADIO

17 juin 2022 à 19h21 par AFP

Trois soldats somaliens ont été tués vendredi lors d'une attaque de plusieurs heures d'islamistes radicaux shebab à Baxdo (centre), a déclaré à l'AFP un commandant de l'armée.

Cet assaut sanglant souligne le défi sécuritaire qui attendent le président Hassan Cheikh Mohamoud, un mois après sa victoire à l'élection présidentielle, dans ce pays meurtri depuis 15 ans par l'insurrection des shebab, qui ont juré la perte du gouvernement soutenu par la communauté internationale et une force de l'Union africaine (UA). Les shebab ont entamé leur attaque dans les premières heures de vendredi en faisant exploser une voiture piégée, puis ont lancer des combattants pour frapper "plusieurs cibles stratégiques" dans la ville, située à 600 km au nord de la capitale Mogadiscio, a par téléphone à l'AFP déclaré à l'AFP Mohamed Abdirahman, un commandant des forces de sécurité locales. "J'ai vu 13 de leurs cadavres, et nous avons perdu trois de nos camarades dans la bataille", a-t-il ajouté. Le président Hassan Cheikh Mohamoud a salué son armée pour avoir repoussé l'attaque des shebab, affiliés à Al-Qaïda. "Vous avez envoyé un message courageux pour montrer que les jours où les terroristes pouvaient trouver refuge dans notre pays sont comptés", a-t-il estimé. Les rebelles ont de leur côté publié un communiqué disant que leurs forces étaient "retournées à leur base après avoir mené l'opération". Chassés de Mogadiscio en 2011 par une force de l'UA, les shebab contrôlent toujours de larges portions de territoire dans les campagne, et gardent la capacité de lancer des attaques meurtrières contre des cibles civiles et militaire.