8e édition Abidjan Capitale du Rire : Un nouveau face à face, Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale

Qui de l’Afrique Centrale et de l’Afrique de l’Ouest a les meilleurs humoristes ? C’était le défi de la 8ème édition de "Abidjan Capitale du Rire" au Palais de la Culture d’Abidjan le dimanche 12 février 2023.

 Abidjan Capitale du Rire :  Un nouveau face à face, Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale

13 février 2023 à 10h58 par Karidja Konaté V/Africa Radio Abidjan

Cinq contre cinq, des humoristes venus du Congo, du Gabon, du Cameroun et de la Côte d’Ivoire ont représenté dans une battle de prestations, l’Afrique Centrale et l’Afrique de l’Ouest. Pendant plus de deux heures, ils ont diverti le public de la mythique salle Lougah François du Palais de la Culture de Treichville à Abidjan. Entre autres, il s’agit des humoristes Le Magnifik, EnK2K, Welfar Kaya, Le Conteur Content, Papitou ou encore Chambre à Louer.

Richesse culturelle, gestion de l’eau, Africanité, romance, pauvreté... Ce sont des thèmes ironiquement abordés par ces humoristes avec pour seul rôle que de faire rire à tout prix. Individuellement et par équipe de sous-région, il a été question pour ces derniers de donner le meilleur d’eux afin de faire rayonner leurs sous-régions respectives qui regorgent des meilleurs humoristes du continent. Pour ce faire, ils se sont succédés, parfois opposés, dans diverses épreuves, notamment, « Qui ment le mieux ? », « Qui fait le mieux l’atalacou ? » (Ndlr : louanges), « Qui a le meilleur timbre vocal ? » etc. Dans d’autres rubriques comme « Le débat », les artistes d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale ont aussi abordé des sujets sérieux touchant à la politique, à l’économie ainsi qu’au sport. « Pensez-vous que la démocratie est réelle en Afrique ? », c’est une question essentielle à laquelle les humoristes se sont essayés en parodiant des propos de chefs d’Etat africains à l’instar de Alassane Ouattara, Henry Konan Bédié, Paul Biya ...

Organisée par Abidjan City Productions depuis 2015, la 8e édition d’Abidjan Capitale du Rire a également prêté sa scène à la valorisation de la femme grâce à une prestation de l’artiste slameuse ivoirienne Amee. Dénommé « Lettre à ma fille », elle a scandé des mots tendant à construire de nouvelles générations de femmes fortes, conscientes de leur valeur et engagées pour le respect de leurs droits. Notons que l’évènement a aussi servi de tremplin pour la remise de prix au lauréat de RFI talent du rire, Stéphane Dipita qui a gagné une enveloppe de 200 dollars. Mais il n’a pas été le seul à recevoir une distinction, l’artiste humoriste ivoirien Le Magnifik a lui aussi reçu le prix de l’humoriste de l’année.