Cameroun: 43.000 personnes touchées par des innondations dans le Nord

AFRICA RADIO

13 octobre 2022 à 19h06 par AFP

Des inondations "dévastatrices" ont fait 43.000 sinistrés jusqu'à présent dans le nord du Cameroun sans qu'aucun décès ni blessé ne soit à déplorer, a affirmé jeudi à l'AFP le gouverneur de l'Extrême-Nord.

La région du Mayo Danay située dans cette partie du pays régulièrement en proie à des inondations lors de la saison des pluies, a été particulièrement touchée en raison des pluies diluviennes qui se sont abattues ces derniers jours. Elles sont à l'origine de la crue de la rivière Logone, qui borde la région à l'est et dessine une frontière naturelle avec le Tchad. "Les inondations ont été particulièrement dévastatrices cette année et nous étions loin d'imaginer l'ampleur des dégâts", a déclaré Paul Atanga Nji, le ministre de l'administration territoriale à l'issue d'une visite mercredi à Yagoua, chef lieu de la région. "Les eaux ont débordé de plus d'1,5 mètre", a-t-il ajouté, précisant que ces inondations étaient les pires enregistrées "depuis 2012". En 2012, les inondations dans la région du Nord avaient fait 12 morts, un disparu et 27.000 déplacés selon un bilan officiel. Si aucun décès n'avait été officiellement déclaré dans la région voisine de l'Extrême-nord, on y dénombrait plus de 30.000 déplacés. "Après tant d'années, ces inondations persistent et les gens se déplacent d'un point à l'autre comme si nous étions des réfugiés. Ça ne va pas", a déclaré Zaina Haida, couturière à Yagoua. Deux sites d'hébergements ont été mis en place à Danayre et à l'entrée de Yagoua, où 20 et 40 tentes ont respectivement été installées pour accueillir les sinistrés.