Côte d'Ivoire: Gbagbo dessine son futur parti, imbroglio avec l'ex-Première dame

8 septembre 2021 à 0h36 par AFP

AFRICA RADIO

L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo a dévoilé mardi les membres d'un comité chargé de réfléchir aux contours de son futur parti, une liste dans laquelle figure Simone Gbagbo, l'ex-Première dame qui se dit pourtant "peu encline" à rejoindre cette nouvelle formation.

Dans la liste publiée mardi, Mme Gbagbo était cantonnée à un rôle secondaire, membre d'un "groupe de réflexion élargi" comptant une centaine de noms. Mais dans la soirée, cette dernière s'est dite "surprise" que son nom circule sans avoir été "préalablement consultée". "Je reste dubitative devant ces pratiques et manquements et je suis peu encline à m'associer à ce type d'initiative car je mérite un minimum de respect et de considération", ajoute t-elle dans un communiqué. Les relations entre Simone et Laurent Gbagbo sont tendues depuis le retour de ce dernier à Abidjan mi-juin. Acquitté par la justice internationale qui le jugeait pour crimes contre l'humanité, il était rentré dans la capitale ivoirienne, après dix ans d'absence, au bras d'une autre femme, Nady Bamba, sa compagne depuis le début des années 2000. Il a également demandé le divorce d'avec Simone quelques jours seulement après son retour. Les chemins politiques de l'ancien couple fort de la Côte d'Ivoire - Laurent Gbagbo a été président de 2000 à 2011 - semblent donc se séparer. Le 9 août, M. Gbagbo avait annoncé sa volonté de créer un nouveau parti, rompant ainsi avec le Front populaire ivoirien (FPI) qu'il avait créé en 1982. Il devrait toutefois être suivi par de nombreux cadres historiques du FPI: la liste de mardi met notamment en avant son vieux compagnon de route Assoa Adou, son ancien ministre de l'Emploi Hubert Oulaye ou encore Sébastien Dano Djedje qui a été plusieurs fois au gouvernement sous sa présidence.