Côte d'Ivoire: heurts entre forces de l'ordre et étudiants à Bouaké, plusieurs blessés

AFRICA RADIO

26 avril 2022 à 18h21 par AFP

Les forces de l'ordre ont dispersé mardi à coups de gaz lacrymogène des étudiants en grève sur le campus de Bouaké, au centre de la Côte d'Ivoire, selon un journaliste de l'AFP, dans des heurts qui ont fait plusieurs blessés.

Des étudiants de l'université sont en grève depuis lundi pour réclamer de meilleures conditions d'étude et notamment la possibilité de passer leurs examens ailleurs qu'à Abidjan, la principale ville du pays, à plus de 300 km. Mardi, la police a dispersé à coups de gaz lacrymogène les étudiants réunis sur le campus, après avoir essuyé des jets de pierres, selon un journaliste de l'AFP. Ce dernier n'a vu aucun manifestant resté au sol après la dispersion. "Il y a eu 22 étudiants interpellés qui ont été déférés devant le parquet et à ma connaissance, il n'y a qu'un blessé à leur niveau", a indiqué à l'AFP une source policière ayant requis l'anonymat, qui précise qu'un gendarme et un capitaine de police ont aussi été blessés. "Nous avons enregistré au moins 50 blessés", a de son côté affirmé Jacob Ouattara, secrétaire général du Comité des élèves et étudiants de Côte d'Ivoire. Ce dernier assure que les forces de l'ordre ont "saccagé des chambres d'étudiants". "Aucune chambre d'étudiant n'a été vandalisée comme ils veulent le faire croire. Les caméras de surveillance sont là pour l'attester", a répondu la source policière.