Côte d'ivoire : Les taxis en grève à Abidjan pour dénoncer la concurrence déloyale des VTC

Par Moh Sy Savané / Africa Radio Abidjan

Taxis Abidjan

Les conducteurs de taxi ont observé, hier à Abidjan, un arrêt de travail pour protester contre les VTC. Ces voitures de transport avec chauffeur gagnent du terrain à Abidjan, notamment via l’application phare Yango. Pour les conducteurs de taxis, ces VTC ne sont pas habilitées à faire du transport, mais leur font portant une "concurrence déloyale."

Difficile ce mardi après-midi pour Angélique de trouver un taxi à Cocody. Presqu’aucun véhicule rouge orangé en vue. Après plusieurs dizaine de minutes, elle finit par en avoir un - qui est en fait hors-service pour grève, mais qui par chance part stationner vers chez elle. Le chauffeur accepte de la transporter. Et nous embarquons avec elle.
 
Justement pour Mamadou, le chauffeur de taxi, les voitures Yango et autres, ne devraient pas travailler dans le transport, car elles ne paient pas - comme les taxis - les frais de patentes, de carte de stationnement, d’assurance transport, etc. "Ce sont des voitures personnelles qui nous font une concurrence déloyale" s’insurge-t-il.
 
Agathe Té-Flan, épouse Ouattara, est directrice commerciale d’une société de VTC partenaire de Yango. Elle estime que la grogne des taxis est légitime, mais soutien être tout à fait dans la légalité. 
 
En attendant une décision du ministère des transports, Agathe Té Flan pense que les taxis traditionnels ont intérêt à s’adapter à la nouvelle donne au risque voir réduire en peau de chagrin leur part de marché.
Reportage Abidjan - taxis en grève