« Dans 2 à 3 mois, l’armée malienne aura de vraies avancées » (Experte en sécurité)

Beatriz de León Cobo

1er mars 2022 à 12h38 par Lilianne Nyatcha / Africa Radio

L'état-major des Forces armées maliennes (Fama) a revendiqué mardi 22 février des résultats majeurs dans la reconquête du territoire national face aux terroristes. Quelques jours plus tôt le 17 février, la France avait annoncé officiellement, le retrait du Mali de sa force Barkhane et européenne Takouba, après des résultats jugés très insuffisants dans de lutte contre le terrorisme. Analyse avec Beatriz de León Cobo, doctorante en radicalisation de l'université de Paris, consultante indépendante en sécurité et stabilisation dans la région du sahel et coordonnatrice du groupe d'experts du forum de dialogue Sahel-Europe avec Lilianne Nyatcha.

L'armée malienne revendique des victoires ,est-ce qu'il s'agit de déclaration de propagande ou y a-t-il une réelle avancée sur le terrain dans la lutte contre les groupes terroristes au Mali?

C’est une question qu’on se pose en ce moment et c’est en même temps difficile d'avoir des enquêtes parce que le terrain est pris par les groupes armés. La bataille que les Fama (Forces armées du Mali ) ont mené le plus est celle de Tessit où théoriquement il y avait un bilan d’une cinquantaine de terroristes tués. Après, ce bilan est monté jusqu’à presque 100. Pour moi, la question c’est vraiment de savoir si ces 100 personnes tuées sont toutes des terroristes ou pas. Combien sont les civils et les femmes tués ? Parce que la caractérisation de « 100 terroristes » est ce qui crée probablement des doutes.

Vous voulez dire qu’il pourrait peut-être y avoir des cas de bavures dans ces opérations militaires maliennes de ces dernières semaines ?

Exactement. Je pense qu’il y avait vraiment une campagne de communication pour rassurer la population malienne. De leur dire que finalement, nous sommes capables de faire la chose que Barkhane n’a pu faire durant ces huit (8) dernières années. Je ne crois pas que deux à trois opérations au nord du Mali suffisent aux Fama de dire qu’il y a une vraie reconquête du terrain. Sinon c’est vrai qu’ils font le maximum pour avoir des résultats en vue de rassurer tout le monde.

Que savez-vous réellement des localités où les Fama mènent des opérations peut-être avec un succès relatif ?

On a déjà évoqué Tessit. C’est probablement le plus connu qui est passé pendant le week-end. Parce qu’avant, c’était Daesh qui avait mené des opérations qui ont tué 40 (quarante) personnes. L’opération des Fama a été pour libérer la ville de Tessit. Et d’après mes sources, ils ont mené une opération grande mais vraiment le terrorisme contrôle toujours.

Cette semaine, il y avait aussi une opération au sud et dans la région de Tombouctou avec l'opération ‘’Maliko’’( lancée en janvier avec pour mission "d'affirmer l'autorité de l'État sur l'ensemble du territoire national et assurer la sécurité des personnes et de leurs biens dans les régions de Gao, Tombouctou, Menaka, Ségou, Taoudeni, Mopti et Kidal") . Il y a des résultats partiels. Donc c’est vrai qu’ils sont en train de mener des opérations mais, encore une fois, on n'a pas de données pour pouvoir dire qu’ils sont en train de mener la reconquête.

Vous semblez avoir des doutes alors que des experts maliens soutiennent qu’il y a eu une vraie avancée et que l'armée malienne monte en puissance. Est-ce qu'aujourd'hui vous avez le sentiment que l'armée malienne arrive à avoir un peu meilleurs résultats par rapport aux forces françaises de Barkhane ? S’il y avait une comparaison à faire…

Je ne pense pas qu’on a suffisamment d’informations pour pouvoir faire la comparaison, malheureusement. Mais je pense que les Fama sont en train de donner le maximum qu’ils peuvent parce que le gouvernement a intérêt à montrer qu'ils sont capables de mener des opérations terroristes assez fortes. Donc je pense que pour les deux prochains deux à trois  mois, on aura de vraies avancées des Fama. La question ici c'est comme toujours : Peut-on voir des champs de bataille concrets dans deux à trois mois ?

Est-ce que vous pensez que l'armée malienne a aujourd'hui les moyens de se réformer, se réorganiser et de pouvoir faire face aux attaques djihadistes avec plus d'efficacité ?

Je sais qu'ils étaient en train de mener des campagnes de recrutement et après l’appel à candidature, il y a beaucoup de combattants qui doivent théoriquement entrer sous les bataillons reconstitués qui font aussi partie de l'armée. Donc, ils sont capables d’accélérer au plus vite possible ces deux processus de recrutement. Peut-être qu’ils auront la capacité dans un futur proche, mais cela va dépendre aussi de combien d'argent ils peuvent investir.

Et en plus de moyens logistiques aussi …

Tout à fait. C’est ça la complexité du territoire malien parce qu’il y a des parties qui sont prises par les groupes armés. C’est très difficile de faire la reconquête et de la maintenir dans ces conditions.

Décryptage Mali - Beatriz de León Cobo