Ethiopie: l'aide de l'OMS au Tigré bloquée faute de carburant (porte-parole)

AFRICA RADIO

15 février 2022 à 11h36 par AFP

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a acheminé des fournitures médicales vitales jusqu'à la capitale de la région en guerre éthiopienne du Tigré, mais la pénurie de carburant empêche leur distribution dans les centres de santé.

C'est la première fois que l'OMS parvient à acheminer de l'aide médicale au Tigré depuis juillet 2021, a indiqué mardi le porte-parole de l'OMS, Tarik Jasarevic, lors d'un point de presse à Genève. "Ces provisions sont maintenant à Mekele dans les dépôts, mais "il y a un problème de carburant pour acheminer ces provisions vers les centres de santé et les hôpitaux", a-t-il expliqué. Dans un communiqué, l'agence de l'ONU demande "que le carburant soit autorisé à entrer au Tigré de toute urgence, avec le soutien des autorités nationales et des partenaires internationaux, afin que l'OMS et ses partenaires puissent répondre aux besoins humanitaires de tous les Ethiopiens". Le conflit opposant les forces gouvernementales éthiopiennes aux rebelles du Tigré a fait des milliers de morts et, selon les Nations unies, a conduit des centaines de milliers de personnes au bord de la famine. Région de six millions d'habitants, le Tigré est soumis depuis six mois à ce que l'ONU qualifie de "blocus de facto de l'aide humanitaire". Washington accuse le gouvernement de bloquer la distribution de l'aide, tandis qu'Addis Abeba impute la situation aux incursions des rebelles. Les fournitures médicales envoyées par l'OMS à Mekele comprennent notamment des équipements médicaux essentiels, des équipements de protection individuelle, des antibiotiques, des médicaments contre le paludisme et le diabète, notamment de l'insuline, et des traitements contre la malnutrition aiguë sévère. Le Programme alimentaire mondial (PAM), en charge des opérations de transport aérien, a commencé à les acheminer vers Mekele le 11 février. D'autres expéditions sont prévues cette semaine. Le 10 février, le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha) avait indiqué qu'aucune livraison de carburant n'a été autorisée dans la région depuis le 2 août 2021, à l'exception de deux camions en novembre, tandis qu'une crise de trésorerie a laissé les organisations à but non lucratif locales profondément endettées et ayant du mal à payer les salaires depuis juin dernier. De nouveaux combats dans la région voisine d'Afar ont également perturbé la distribution d'une aide urgence. Cette situation empêche des livraisons depuis le 15 décembre le long du principal couloir d'aide humanitaire qui s'étend de Semera, la capitale de l'Afar, à Mekele, la capitale du Tigré.