France: Aya Nakamura condamnée à 10.000 euros d'amende pour violences réciproques, son ex-conjoint à 5.000

La star franco-malienne de la R'n'B-pop Aya Nakamura et son ex-conjoint le producteur Vladimir Boudnikoff ont été condamnés jeudi par le tribunal correctionnel de Bobigny à 10.000 et 5.000 euros d'amende pour des "violences réciproques sur conjoint" datant d'août 2022.

AFRICA RADIO

23 février 2023 à 14h21 par AFP

Lors du procès, le 26 janvier, la procureure avait requis 5.000 euros d'amende pour Aya Danioko - son vrai nom - l'artiste francophone la plus écoutée dans le monde, 2.000 euros pour son ancien compagnon. Ni les avocats ni les prévenus n'étaient présents pour le délibéré. Les avocats vont se concerter avec leurs clients pour décider d'un éventuel appel. Présents au procès, les ex-conjoints étaient revenus sur la nuit houleuse du 6 au 7 août 2022 à Rosny-sous-Bois, près de Paris, où ils résidaient avec leur fille de six mois. A l'origine de la crise, de la jalousie et un mariage auquel la chanteuse n'était pas invitée, contrairement à son conjoint. A ces célébrations participait une ancienne compagne du producteur. La dispute s'est déroulée en plusieurs actes. Des cris ont fusé, des objets ont volé et des violences physiques ont été commises dans le studio de musique situé au sous-sol. "Il a commencé à devenir de plus en plus énervé, à me serrer, il essayait de me calmer à sa manière", avait déclaré la chanteuse. Elle a admis lui avoir donné une gifle qui a déstabilisé Vladimir Boudnikoff et l'a fait tomber au sol. Vladimir Boudnikoff, de son côté, a reconnu un manque de calme, surtout lorsque Aya Nakamura est revenue plus tard dans la soirée pour récupérer des affaires, accompagnée de deux amis. Par "peur" face à ces hommes qu'il n'affectionne pas particulièrement, il pointe sur eux une arme factice. Depuis, le couple est séparé mais a assuré entretenir de bonnes relations dans l'intérêt de sa fille. Née à Bamako, Aya Nakamura a grandi en Seine-Saint-Denis (banlieue parisienne). Sa carrière a décollé avec son deuxième album "Nakamura" (2018), suivi d'"Aya" en 2020, lui offrant le statut de chanteuse francophone la plus écoutée dans le monde. Le lendemain de son procès, le 27 janvier, elle sortait son dernier opus, "DKN", tiré des initiales de son nom de famille, Danioko. Agé de 34 ans et producteur, Vladimir Boudnikoff a aussi réalisé le clip d'un des tubes d'Aya Nakamura, "Pookie", qui culmine à 338 millions de vues sur YouTube depuis sa sortie en 2019.