France: décès d'Ismaïla Touré, fondateur et membre du groupe Touré Kunda

Le Sénégalais Ismaïla Touré, co-fondateur et membre du groupe musical Touré Kunda, pionnier des musiques africaines en France à la fin des années 70, est décédé, a annoncé lundi sa famille.

AFRICA RADIO

27 février 2023 à 18h51 par AFP

"Ismaïla est décédé ce matin, à l'âge de 73 ans, des suites d'une longue maladie à Paris", écrit-elle dans un communiqué transmis à l'AFP. "Il a laissé une empreinte indélébile dans le monde de la musique et de la culture. Nous sommes fiers de son héritage et de toutes les contributions qu'il a apportées tout au long de sa vie", poursuit le communiqué. La famille, qui appelle au respect de sa vie privée, précise que "les détails concernant les funérailles seront communiqués en temps voulu". Créé à la fin des années 1970 et lancé avec le tube "E'Mma Africa" (1980), Touré Kunda, co-fondé avec son frère Sixu Tidiane, est un groupe emblématique de la "world music", un laboratoire de métissage entre musiques africaines traditionnelles et tonalités plus rock ou jazz. Au total, ils ont sorti plus d'une douzaine d'albums au cours de leur carrière et ont joué dans des festivals et des concerts à travers le monde. En France, il ont été invités à célébrer, avec leur musique, de grands événements, comme la réélection du président François Mitterrand (socialiste). "Nous avons ouvert un grand boulevard ! Nous avons toujours été ouverts aux apports d'autres musiciens, qu'ils soient français, africains, antillais, mauriciens ou autres", racontaient les deux frères en janvier 2018 dans une interview à l'hebdomadaire français Journal du dimanche, à l'occasion du 40e anniversaire de leur carrière. "Au-delà de sa carrière musicale, Ismaïla Touré (...) a travaillé pour promouvoir la diversité culturelle et le dialogue interculturel, et a été un fervent défenseur de la paix, de la justice sociale et de l'égalité des chances", salue sa famille. "Je suis peiné d'apprendre le décès d'Ismaïla Touré, membre du mythique groupe Touré Kunda. C'est une perte immense pour la musique sénégalaise et africaine", a de son côté réagi le président sénégalais Macky Sall sur Twitter.