Guinée: arrestation d'un opposant à la junte (parti)

AFRICA RADIO

17 octobre 2022 à 19h06 par AFP

Un opposant à la junte au pouvoir en Guinée a été arrêté lundi à Conakry par les gendarmes, qui l'ont conduit vers une destination "inconnue", a-t-on appris auprès de son parti.

"Cellou Baldé venait de sortir d'une réunion", dans la banlieue de Conakry, a affirmé à l'AFP Mamadou Maladho Diallo, trésorier national de l'UFDG. Ce critique de la junte en Guinée a été arrêté après avoir "été suivi par deux pick-up de la gendarmerie" et a ensuite été "conduit vers une destination inconnue", a-t-il ajouté. Aucune confirmation de son arrestation n'a pu être obtenue auprès de la gendarmerie. Cellou Baldé est le représentant dans la région de Labé (nord) de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), le principal parti de Guinée, dirigé par l'ex-Premier ministre Cellou Dalein Diallo. A l'étranger depuis des mois, celui-ci fait l'objet d'une convocation devant une cour spéciale anti-corruption mis en place par la junte du colonel Mamady Doumbouya, qui a renversé en 2021 le président Alpha Condé. Après avoir renversé M. Condé, le colonel Doumbouya s'est depuis fait investir président et s'est engagé à remettre le pouvoir à des civils élus dans un délai de trois ans, contre l'avis des forces d'opposition en Guinée et des leaders des Etats ouest-africains qui réclament une durée moins longue. La junte au pouvoir a décrété le 6 août la dissolution du FNDC, un collectif qui a appelé à une "manifestation citoyenne et pacifique" le 20 octobre à Conakry, puis le 26 octobre dans tout le pays. Le FNDC et ce qui reste de l'opposition dénoncent une confiscation du pouvoir, la répression des voix discordantes et une instrumentalisation de la justice alors que plusieurs ex-responsables sont en prison.