L'Egypte participera à une rencontre diplomatique "historique" en Israël

AFRICA RADIO

26 mars 2022 à 13h21 par AFP

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Choukri, participera à une rencontre diplomatique "historique" à partir de dimanche en Israël aux côtés de ses homologues américain, émirati, marocain et bahreïni, a indiqué samedi à l'AFP un responsable israélien sous couvert d'anonymat.

La rencontre, qualifiée vendredi d'"historique" par le chef de la diplomatie israélienne Yaïr Lapid, est organisée à l'occasion de la visite en Israël du secrétaire d'Etat américain, Antony Blinken, attendu dans la nuit de samedi à dimanche. Des dirigeants de l'Etat hébreu se sont déjà rendus aux Emirats, à Bahreïn et au Maroc depuis la normalisation débutée en septembre 2020. Mais de ces trois pays, seul le chef de la diplomatie bahreïnie s'est déjà rendu en Israël, en novembre 2020. Mardi, l'Egypte avait organisé un sommet dans la station balnéaire de Charm el-Cheikh, sur la mer Rouge, entre le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, et le dirigeant de facto des Emirats arabes unis, le prince héritier d'Abou Dhabi, Mohammed ben Zayed. Les Emirats ont normalisé leurs relations avec Israël en 2020 dans le cadre d'une série d'accords négociés par les Etats-Unis. Bahreïn et le Maroc leur ont emboîté le pas, tandis que le Soudan a également accepté de normaliser ses liens avec l'Etat hébreu, même s'il doit encore finaliser l'accord. Conclus sous l'égide de l'ancien président américain, Donald Trump, ces accords ont rompu avec des décennies de consensus arabe conditionnant l'établissement de relations avec Israël avec la résolution de la question palestinienne. L'Egypte a été le premier pays arabe à signer un traité de paix avec Israël en 1979, après des décennies d'inimitié et de conflit.