Afrique du Sud: les fonctionnaires manifestent pour de meilleurs salaires

Par La rédaction

PRETORIA (AFP)

Les fonctionnaires sud-africains, dont les syndicats appelaient à faire grève mardi, ont manifesté dans plusieurs grandes villes du pays pour réclamer des augmentations de salaires.

Dans une ambiance festive, des milliers de manifestants ont commencé à marcher mardi matin jusqu'au siège du gouvernement Union Buildings à Pretoria pour réclamer 8,6% d'augmentation alors que que le gouvernement propose une hausse de 6,5%.

Ils défilaient en chantant, armés de pancartes avec l'inscription, "Vous voulez payer des cacahuètes?Employez des singes" ou encore "On attend une augmentation" accompagné du dessin d'un squelette.

"Je suis enseignant et j'ai besoin de reconnaissance.En tant que profs, nous sommes en colère et nous avons faim.Un enseignant ne peut même pas acheter une maison", a déclaré à l'AFP John Molebedi, professeur dans un lycée.

Au Cap (sud-ouest), des fonctionnaires ont également commencé à marcher jusqu'au Parlement en milieu de journée.

Plus de 1,3 million de fonctionnaires étaient appelés mardi par leurs syndicats à la grève, qui devait surtout avoir des répercutions sur les écoles et les hôpitaux.Ils ont menacé de durcir leur mouvement si leurs demandes n'étaient pas acceptées.

En juin, les syndicats de fonctionnaires avaient abandonné leur menace d'organiser une grève pendant la Coupe du monde de football.

Des mouvements sociaux ont lieu traditionnellement durant l'hiver austral, période de négociations salariales en Afrique du Sud.Quelque 31.000 employés de constructeurs automobiles ont prévu de faire grève mercredi pour obtenir 15% d'augmentation de salaires.

Les syndicats, qui ont joué un rôle important pendant la lutte contre l'apartheid, représentent des alliés clés pour le parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC).

Des tensions ont cependant surgi sur la question des salaires et plus généralement sur la politique économique de la première puissance économique du continent africain.

En 2007, des centaines de milliers de fonctionnaires avaient observé une grève de quatre semaines pour réclamer de meilleurs salaires.Les écoles avaient dû fermer leurs portes et les hôpitaux fonctionnaient au ralenti avec l'aide de l'armée et de volontaires civils.

Cette grève est la plus longue qu'ait connu l'Afrique du Sud depuis la fin du régime ségrégationniste blanc en 1994.