Algérie: incidents après la mort "suspecte" d'un homme dans un commissariat

20 décembre 2010 à 16h07 par La rédaction

ALGER (AFP)

Des incidents ont eu lieu dimanche près de Constantine (430 km à l'est d'Alger) à la suite de la mort d'un homme dans un commissariat de la ville, ont indiqué lundi à l'AFP des habitants de la région.

Quelque 200 personnes avaient érigé dans l'après-midi des barricades avec des pneus usagers et des troncs d'arbres sur la route reliant Hamma Bouziane, où habitait la victime, à une localité voisine, pour dénoncer la mort "suspecte" de Kamel Toufouti, 41 ans, a précisé le quotidien francophone L'Expression.

Appelés sur les lieux, les forces de l'ordre n'ont pu convaincre les manifestants d'ôter les barricades que dimanche en fin de journée, selon des résidents.

L'homme est mort jeudi après s'être pendu dans un commissariat de Constantine où il avait placé en garde à vue après après avoir été interpellé en état d'ébriété, selon la presse.

La version du suicide est contestée par la famille qui réclame une enquête indépendante, selon ce journal.

Le procureur général de la cour de Constantine a ordonné une autopsie du corps de la victime et l'ouverture d'une enquête pour déterminer les circonstances de son décès, selon un communiqué reçu par l'AFP.