Algérie : Raouraoua et Zaher, la paix des braves

Par La rédaction

A l'occasion d'une rencontre au Qatar, le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, et son homologue de la Fédération égyptienne, Samir Zaher, en ont profité pour calmer le jeu. Après avoir accepté de se serrer à nouveau la main, les deux dirigeants nord-africains ont fait la paix.

La hache de guerre est enterrée entre l'Algérie et l'Egypte. A l'initiative du Cheikh Hamed Ben Khalifa, président de la Fédération qatarie de football, appuyé par le Cheikh Benhamane, le puissant président de l'Association asiatique de football, et par l'Egyptien Hani Abou Rida, membre de l'exécutif de la FIFA, Mohammed Raouraoua, le président de la FAF, et Samir Zaher, son homologue égyptien ont fini par se serrer la main et accepter de se réconcilier, mettant définitivement un terme à une guerre sans merci, que se sont livrée les deux parties depuis plus d'une année. Une première depuis le caillassage Caire du bus des Fennecs par des ultras (...)

> Lire la suite