Burkina: lancement de la campagne de vaccination contre le Covid-19

2 juin 2021 à 10h59 par AFP

AFRICA RADIO

Le Burkina Faso a lancé mercredi sa campagne de vaccination contre le Covid-19 en commençant par les professionnels de santé, en première ligne dans la lutte contre la pandémie, et les personnes vulnérables, a constaté un journaliste de l'AFP.

Au site de vaccination du Centre médical urbain de la Pâte d'oie, un quartier populaire du sud de Ouagadougou, environ 200 infirmiers, médecins et réanimateurs dans des services Covid-19 de la capitale recevaient dans la matinée leur première dose du vaccin AstraZeneca. Les ministres de la Santé, Charlemagne Ouedraogo, des Sports, André Nana, et le maire de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Beouindé, ont également reçu leur vaccin, témoignant de sa "fiabilité" et invitant les personnes ciblées par cette première campagne à se "faire vacciner sans danger". "Cette campagne de vaccination vient compléter le dispositif mis en place dans la riposte contre le Covid-19. Nous encourageons les personnes concernées par cette première phase à se faire vacciner", a indiqué Charlemagne Ouedraogo.Il a rappelé que la priorité est accordée au corps médical, aux personnes âgées de plus de 55 ans, et celles vivant avec des comorbidités (hypertension, diabète, insuffisance rénale...). Dans une première étape, 92.000 doses devront être administrées aux professionnels de santé, puis environ 20.000 aux candidats au pèlerinage de la Mecque, selon le ministère de la santé. Le Burkina Faso a reçu dimanche une première livraison de 115.200 doses du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, financées par le mécanisme Covax, mis en place pour octroyer aux pays à faible revenu un approvisionnement important en vaccins.Grâce à Covax, le Burkina Faso entend vacciner dans un premier temps 3% de la population, pour parvenir progressivement à 20%, soit près de 3,5 millions de personnes sur une population totale estimée à plus de 20 millions.Ensuite, avec l'appui de ses partenaires, il a pour objectif de vacciner 50% de l'ensemble de sa population.Le Burkina Faso est l'un des derniers pays de l'Afrique de l'ouest à lancer sa campagne de vaccination.Depuis mi-mai, le pays enregistre moins de quatre contaminations par jour, avec un bilan de 13.435 cas confirmés et 167 décès depuis mars 2020, date d'apparition du premier cas de Covid-19 sur le territoire burkinabè.