Cameroun-Affaire Eto'o : La FIFA veut y voir plus clair

Par La rédaction

L'affaire Samuel Eto'o, suspendu quinze matches puis huit mois, n'en finit plus de faire des remous. La FIFA, toujours à cheval quand il s'agit d'ingérence gouvernementale, a décidé de mettre son nez dans le dossier. La Fécafoot tremble.

(de notre correspondant) Suite à l'allégement de la sanction de Samuel Eto'o Fils et deux de ses coéquipiers, Eyong Enoh et Benoît Assou-Ekotto, pour le boycott du match amical contre l'Algérie, la FIFA estime qu'il a eu ingérence du politique et demande des comptes à la Fécafoot. Le secrétaire Général de la Fédération internationale de Football (FIFA) Jerome Valcke dans une correspondance adressée à la fédération camerounaise de football "souhaiterait recevoir de la Fécafoot un rapport détaillé sur les différentes sanctions des joueurs et éventuellement, sur celles dont nous elle n'aurait pas eu connaissance". La correspondance de (...)

> Lire la suite