Cameroun: assassinat d'un enseignant de l'université de Bamenda en zone anglophone

26 octobre 2018 à 13h11 par AFP

AFRICA RADIO

Un enseignant de l'université de Bamenda, chef-lieu du Nord-Ouest, l'une des deux régions anglophones du Cameroun, en proie à une sanglante guerre de sécession, a été tué jeudi par des hommes armés, a-t-on appris vendredi de source officielle.

L'"assassinat" du professeur Paul Kuban Mbufong, enseignant de linguistique et directeur des affaires administratives à l'université anglophone de Bamenda s'est produit jeudi alors qu'il se rendait au travail, selon un communiqué signé du professeur Emmanuel Suh Cheo, signant par procuration pour le rectorat de l'université."Il a été tué par des assaillants non identifiés qui l'ont poursuivi jusqu'à l'endroit où il s'était réfugié derrière la mairie de Tubah", à Bambui, une petite ville proche de Bamenda, a ajouté M. Suh Cheo, qualifiant l'assassinat de l'enseignant d'"acte macabre".Des enseignants de l'université de Bamenda contactés par l'AFP pensent que cet assassinat porterait "la signature des Amba Boys", en référence aux séparatistes anglophones, mais il n'était pas possible vendredi d'en connaitre les motivations.Les régions anglophones du Cameroun sont confrontées depuis 2016 à une crise socio-politique sans précédent, devenue conflit armé fin 2017.Les affrontements entre l'armée et des séparatistes - réclamant l'indépendance des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest - s'y produisent quasiment tous les jours.Depuis la proclamation lundi des résultats de la présidentielle du 7 octobre, donnant Paul Biya vainqueur avec 71,28% des suffrages, de nombreux accrochages dans ces régions ont été rapportés.