Centrafrique: la Minusca a tué trois membres d'un groupe armé (porte-parole)

23 juillet 2020 à 12h58 par AFP

AFRICA RADIO

Les affrontements entre les membres d'un groupe armé et des casques bleus se poursuivent dans l'Ouest de la Centrafrique, où trois rebelles ont été tués la semaine dernière, a affirmé mercredi le porte-parole de la Mission de l'Onu dans ce pays.

"Le 18 juillet, les Casques bleus rwandais ont repoussé une attaque à Gedze, dans la préfecture de Nana-Mambéré, et ont neutralisé trois éléments du mouvement 3R", a expliqué le porte-parole de la Mission des Nations Unies en Centrafrique (Minsuca) Charles Bambara, dans un communiqué.Depuis, l'opération continue et "l'avancée des troupes Faca", les forces gouvernementales, et de la "Minusca se poursuit dans les zones antérieurement sous contrôle 3R", affirme la Minusca sur son compte Twitter.Le groupe Retour, Réclamation et Réhabilitation (3R), très présent dans l'Ouest et le Nord-Ouest de la République centrafricaine, avait suspendu début juin sa participation à l'accord de paix qui lie le gouvernement à 14 groupes armés depuis le 6 février 2019.Peu après, la Minusca avait déclenché une opération militaire pour contrer l'expansion du groupe armé.Mi-juillet, un casque bleu rwandais avait été tué par une attaque des 3R, avait affirmé la Minusca.Les 3R sont l'un des principaux groupes armés du pays, principalement composé de Peuls et actif dans l'ouest du pays.A quelques mois d'une élection présidentielle à haut risque, prévue en décembre, et malgré l'accord signé en février 2019, la Centrafrique est toujours en proie aux exactions des milices, et le gouvernement ne contrôle qu'une petite partie du territoire.