Climat: les Africains rejettent une déclaration conjointe avec l'UE

29 novembre 2010 à 11h30 par La rédaction

TRIPOLI (AFP)

Les pays africains ont rejeté une déclaration commune avec l'Union européenne sur le changement climatique, estimant que le document élaboré par les Européens ne reflète pas les priorités du continent, ont déclaré lundi des diplomates africains.

"Le document a été rejeté par les pays africains qui estiment que la déclaration reflétait plutôt une priorité européenne", a déclaré à l'AFP un diplomate africain, précisant que cette décision a été prise par les ministres des Affaires étrangères africains la veille du sommet UE-Afrique qui s'est ouvert lundi à Tripoli.

Un autre diplomate a affirmé que l'Afrique avait sa "propre position", tandis qu'un membre d'une délégation africaine a précisé que la déclaration était prématurée et que les Africains n'ont pas eu assez de temps pour l'examiner.

Interrogé par l'AFP, une source européenne a indiqué que ce n'était "pas encore fini", ajoutant que l'Union européenne (UE) va travailler tout au long du sommet pour arriver à un consensus sur cette déclaration.

L'UE souhaite parvenir à une prise de position commune lors du sommet qui réunit des représentants de 80 nations des deux continents, pour livrer "un symbole fort" à la conférence de Cancun sur le changement climatique qui s'ouvre au Mexique.

Selon les documents de l'UE, ce projet de déclaration souligne "l'engagement" des deux continents à respecter la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques et son Protocole de Kyoto, et rappelle "l'importance de conclure les négociations pour la période post-2012 sur les changements climatiques".

La déclaration devait aussi encourager une mise en oeuvre rapide des accords sur les aides financières destinées à permettre aux pays pauvres d'Afrique de s'adapter aux changements climatiques et réduire leurs émissions de carbone.