Dans l'Afrique du Sud charbonnière, la population prisonnière d'une pollution mortelle

Tumelo vient une nouvelle fois de manquer plusieurs jours d'école."J'ai les yeux qui brûlent et l'impression d'étouffer", explique l'adolescente entre deux quintes de toux."Le docteur dit qu'il ne peut rien", poursuit sa mère, "la solution est de quitter eMalahleni", ville sud-africaine asphyxiée par l'industrie du charbon.

AFRICA RADIO

26 juin 2019 à 6h57 par AFP