Deux journalistes arrêtés à Paris, soupçonnés de chantage contre le roi du Maroc

27 août 2015 à 17h41 par La rédaction

Paris (AFP)

Deux journalistes français, Eric Laurent et Catherine Graciet, ont été arrêtés jeudi à Paris, soupçonnés d'avoir fait chanter le royaume du Maroc en demandant 3 millions d'euros pour ne pas publier un livre contenant des informations compromettantes, a-t-on appris de source judiciaire.

Les journalistes ont été interpellés après un rendez-vous avec un représentant du Maroc où ils ont reçu de l'argent, a indiqué une source proche du dossier à l'AFP, confirmant des propos de l'un des avocats de Rabat, Me Eric Dupond-Moretti, sur RTL.Ils sont en garde à vue dans le cadre d'une information judiciaire ouverte mercredi pour tentative d'extorsion de fonds et tentative de chantage, a précisé la source judiciaire.