Ebola: la Sierra Leone ordonne un nouveau confinement immédiat

Par La rédaction

Freetown (AFP)

La Sierra Leone a ordonné la mise en quarantaine avec effet immédiat de trois régions et 12 chefferies, où vivent 1,2 million de personnes, afin d'enrayer la propagation de l'épidémie Ebola dans le pays.

"Les districts Port Loko (nord), Bombali (nord) et Moyamba (sud) sont mises en quarantaine avec effet immédiat", a annoncé le président Ernest Bai Koroma dans une déclaration télévisée tard dans la soirée de mercredi. 

Cette mesure, dont la durée n'a pas été précisée concerne, près de 1,2 million de personnes.Elle intervient moins d'une semaine après un confinement total de trois jours de toute la population du pays.

Kenema et Kailahun, deux districts de l'est du pays épicentre de l'épidémie en Sierra Leone, demeurent en quarantaine depuis début août.

Avec la nouvelle décision, ce sont au total cinq des 14 districts du pays, et plus d'un tiers de la population en Sierra Leone qui sont concernés par les restrictions de circulation.

"Le confinement de ces districts et chefferies va évidemment poser de nombreuses difficultés mais la survie de nos concitoyens et de notre pays est prioritaire", a insisté le président Koroma. 

"Ces temps sont éprouvants pour tout le monde dans notre pays", a-t-il dit.

L'épidémie d'Ebola a tué au moins 2.811 personnes sur 5.864 cas en Afrique de l'Ouest, essentiellement au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone, selon le dernier bilan de l'OMS arrêté au 18 septembre.

Pour la Sierra Leone, il a été enregistré 1.813 cas dont 593 mortels.