EN DIRECT: les événements en Tunisie

Par La rédaction

(AFP)

15h28 - Cadeau - Les journaux du monde arabe voient dans la chute de Ben Ali un précédent prometteur pour toute la région."Le cadeau de la Tunisie aux Arabes: la fin d'un dictateur", titre, à Beyrouth, El Akhbar. "Les Tunisiens ont donné une leçon à tous les pays arabes encore sous la coupe de dictatures archaïques", estime El Khabar, à Alger.

15h22 - Cellules de crise - Les voyagistes ont mis en place des cellules de crise.Chez Fram, huit personnes sont mobilisées, et 25 chez Thomas Cook France. L'un des problèmes principaux est "de trouver des avions, mais aussi des équipages", explique l'une d'entre elles. 

15h19 - "Autocrate corrompu" - Pour l'ex-premier secrétaire du PS François Hollande, Ben Ali a agi comme "les autocrates corrompus" en fuyant son pays où "a priori il ne risquait rien". "Je me réjouis après des semaines d'émeutes, et hélas, de victimes, que M. Ben Ali soit parti, mais une fuite, ça en dit long sur ce qu'il était."

15h15 - Photographe dans un état grave - Lucas Mebrouk Dolega, 32 ans, photographe de l'agence de presse EPA, blessé vendredi à la tête par un tir de grenade lacrymogène pendant une manifestation à Tunis, est dans un état "très grave", son pronostic vital étant engagé, selon son entourage et une source diplomatique.

15h12 - Manif à Lyon - Environ 800 personnes, selon la police, manifestent à Lyon pour célébrer la chute du président tunisien, aux cris notamment de "Ben Ali assassin, Ghannouchi complice".

15h02 - SANS EXCEPTION - "Tous les Tunisiens sans exception et sans exclusive" seront associés au processus politique, affirme Foued Mebazaa, dans une brève allocution après sa prestation de serment.

14h54 - L'armée dans Tunis - Des tanks et des véhicules blindés de transport de troupes restent déployés dans la capitale, où des dizaines de pilleurs présumés ont été arrêtés dans la matinée puis emmenés dans des camions, ont constaté des journalistes de l'AFP.

14h30 - NOUVEAU PRESIDENT - Le chef du parlement tunisien, Foued Mebazaa, prête serment comme président par intérim de la Tunisie, à la suite de la proclamation de la "vacance définitive" de la présidence par le Conseil Constitutionnel. Zine El Abidine Ben Ali, au pouvoir depuis 23 ans et qui s'est enfui vendredi soir, avait été remplacé dans un premier temps par le Premier ministre Mohammed Ghannouchi.

13h59 - 42 morts à Monastir - Au moins 42 prisonniers ont péri dans l'incendie d'une prison de Monastir.C'est l'incident le plus meurtrier depuis le début il y a un mois des émeutes."Trente-et-un corps ont été transportés dans la morgue et onze ont suivi", a déclaré le Dr Ali Chatli, chef du service de médecine légale à l'hôpital Fatouma Bourguiba de Monastir, située à 160 km au sud de Tunis.

La Tunisie est sous tension et dans l'incertitude, après une nuit de pillages et la fuite en Arabie saoudite du président Zine El Abidine Ben Ali, chassé du pouvoir sous la pression de la rue après un mois d'émeutes réprimées dans le sang.SUIVRE NOTRE DIRECT