Enfants et conflits: Washington dénonce le recours à des adolescents pour un massacre au Burkina

AFRICA RADIO

28 juin 2021 à 14h59 par AFP

La plupart des jihadistes ayant commis un massacre début juin au Burkina Faso étaient des adolescents, a affirmé lundi l'ambassadrice américaine à l'ONU, en appelant à l'instar d'autres membres du Conseil de sécurité, dont la présidente de l'Estonie, à agir davantage contre l'utilisation des enfants dans les conflits.