Gbagbo et Ouattara doivent négocier face à face (médiateur UA)

Par La rédaction

ADDIS ABEBA (AFP)

Les deux protagonistes de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, "doivent négocier face à face", a estimé vendredi devant la presse le médiateur de l'Union africaine dans la crise ivoirienne Raila Odinga.

"Le sommet (de l'Union africaine) doit envoyer un message fort et sans équivoque (qui est) que les deux parties doivent négocier face à face", a affirmé à Addis Abeba le médiateur et Premier ministre kényan.

M. Odinga lisait une déclaration juste avant de faire son rapport devant le Conseil de paix et de sécurité de l'UA, et à l'avant-veille d'un sommet de l'organisation continentale prévu dimanche et lundi.

Le médiateur de l'UA n'a donné aucune précision sur l'enjeu des négociations qu'il appelle de ses voeux.L'Union africaine a à ce jour reconnu Alassane Ouattara comme président élu de la Côte d'Ivoire à l'issue du scrutin présidentiel du 28 novembre.

Raila Odinga a mené deux missions de médiation qui se sont soldé à chaque fois par un échec qu'il a imputé au président sortant Laurent Gbagbo, et notamment à son refus de lever le blocus de l'hôtel où est réfugié son adversaire à Abidjan