Ghana: un détenu tué lors d'une émeute à la prison de Kumasi

Par La rédaction

Accra (AFP)

Un détenu a été tué et quatre policiers grièvement blessés mercredi au Ghana lors d'une émeute à la prison de Kumasi (centre), ont annoncé les autorités pénitentiaires jeudi.

Un incendie, causé par la foudre, s'est déclaré mercredi soir dans une cellule de la prison de Kumasi (270 km au nord-ouest d'Accra) puis s'est étendu au reste de la maison d'arrêt, a expliqué à l'AFP le porte-parole des services pénitentiaires de Kumasi, James Annan.

"Nous avons dû ouvrir les cellules des prisonniers pour épargner leurs vies", a expliqué M. Annan.

Selon le porte-parole, les plus de 2.000 détenus que comptait la prison ont été rassemblés dans la cour, d'où des dizaines d'entre eux ont essayé de s'évader. 

Se heurtant à des policiers déployés dans et autour de la prison, les prisonniers ont lancé des briques, chaises et projectiles divers contre les policiers.La situation se déteriorant, des policiers ont été dépêchés en renfort d'Accra pour tenter de ramener le calme.

Durant l'émeute, un prisonnier "a tenté d'arracher l'arme d'un des policiers.(...) Un autre policier l'ayant vu faire lui a tiré dessus et il est mort", a précisé M. Annan.Selon lui, quatre policiers ont été grièvement blessés durant les violences.

"Actuellement, tout est calme.Aucun prisonnier n'a réussi à s'évader", a-t-il assuré.

Jeudi, la radio privée Joy FM a rapporté que des camionnettes de la police étaient visibles autour de la prison de Kumasi et que les détenus devaient être transférés vers un autre établissement.: