Henri Konan Bédié et Pascal Affi N'Guessan, candidats de l'opposition, rejettent les réformes proposées par le gouvernement au sein de la CEI

Par Moh SY SAVANÉ

AFRICA RADIO

Alors que le gouvernement semblait avoir fait un geste à l'endroit de l'opposition dans le processus électoral, les candidats majeurs de l'opposition Henri Konan Bédié et Pascal Affi N'Guessan, rejettent ce geste. Celui-ci consiste à faire siéger un cadre de l'opposition à la CEI centrale comme cinquième membre, et à y accorder un poste de vice-président au PDCI.

Les deux candidats, tout en critiquant vivement les émissaires de la CEDEAO, soutiennent que cette solution ne correspond pas à leurs revendications. La déclaration d’Affi N’Guessan et d’Henri Konan Bédié a été lue par Maurice Kacou Guihué.
Des propos recueillis par Moh SY SAVANE à la résidence d’Henri Konan Bédié à Abidjan.