INPES : La grande histoire du préservatif

Par La rédaction

Emission présentée par Anasthasie TudiesheINTERVENANT :Jean-Baptiste Lusignan, animateur de prévention.Plan de l'émission :Il y a 30 ans apparaît le virus du sida. Il va devenir très vite tristement célèbre, mais il va aussi révolutionner nos comportements sexuels.Dans cette nouvelle histoire, un objet, un petit bout de latex de 18 cm va occuper une place centrale. Sans lui, ce n'est pas 30 millions de victimes que le sida aurait entraînées dans le monde�?� mais 10, 20, cent fois plus�?�Le préservatif ! associé à la prostitution dans les années 80, nous allons voir quelle place il occupe aujourd'hui dans notre imaginaire et notre intimité. Nous allons aussi vous raconter sa véritable histoire, depuis au moins six millénaires !Un peu d'histoire :L'usage du préservatif remonte à plusieurs millénaires�?� Une statuette égyptienne vieille de 6.000 ans montre déjà un Egyptien muni d'un « étui anti-contraceptif ».En 1500 avant JC, dans l'Egypte ancienne, le Roi de Crête Minos aurait utilisé un sachet en vessie de chèvre. En Egypte encore, la notion de préservatif était établie puisque sous la XIXème dynastie, le pénis de certaines momies étaient enveloppées dans un pochon décoré en couleurs pour assurer à ces notables protection au Royaume des morts.Les Grecs fabriquèrent de vrais préservatifs pour les hommes, des pochettes en vessie de chèvre, en intestin de porc. Une confection poursuivie dans la Rome Antique.Le préservatif gagna plus tard l'Orient vers le 10ème siècle on sait que sa texture changea en Asie : au Japon il était fabriqué en écailles souples de tortues, alors qu'en Chine, il était fabriqué en papier de soie huilé. En Occident l'usage du « petit sac protecteur fait en boyau » à continué à être préconisé au Moyen-Age.Le 16ème siècle a constitué une étape importante dans l'histoire du préservatif avec la survenue de l'épidémie de la syphilis en Italie. (La syphilis ou aussi appelé vérole est une maladie sexuellement transmissible, qui si elle n'est pas soignée peut avoir des conséquences très graves, elle peut mener à la mort). Cette maladie vénérienne a touché ensuite toute l'Europe. C'est l �??anatomiste et chirurgien italien Gabriel Fallope qui compris que cette maladie était du à une transmission sexuelle, il préconisa alors de placer autour du pénis un fourreau de toile imbibé d'une préparation médicamenteuse pour être protégés des maladies vénériennes. Il fut en quelque sorte le découvreur du préservatif.Le nom « condom » est apparu au 18ème siècle. Plusieurs théories sur l'étymologie du mot condom : simplement la théorie qu'il s'agissait d'un médecin britannique qui pour la première fois préconisait l'usage d'un « condum » anglais contre la syphilis. Ou celle la plus répandue celle qui dit que l'origine du mot serait un inventeur Monsieur Condom qui travaillait à la cour du Roi Charles II. Certains prétendent qu'il était médecin�?�En France, c'est le roi Louis XIV qui les utilise dès le XVIIème siècle, malgré une loi qui rend passible de prison le fait de posséder ou de vendre des préservatifs. Ce préservatif est toujours constitué d'un boyau d'animal, il n'est ni confortable, ni très sûr�?�Au 19ème siècle, l'histoire du préservatif a été marquée par un nouvel épisode : le préservatif est alors fabriqué à partir du latex, produit par un arbre l'hévéa, l'arbre à caoutchouc. La dissolution du caoutchouc dans la térébentine en ébullition le rend imperméable. Cette découverte en 1791 est appliquée industriellement en 1823 en Angleterre, pour la confection des premiers imperméables, puis à partir de 1870, pour la fabrication des premières capotes anglaises, ou encore appelée « French Letters »..Au 20ème siècle le préservatif est muni d'un réservoir et devient déjà commercialisé sous des formes, des couleurs, des parfums variés. Il faut attendre 1961 pour trouver des préservatifs lubrifiés commercialisé par la marque américaine Durex.C'est véritablement dans les années 90 que les nouvelles technologies font apporter une amélioration considérable du préservatif et la production de modèles beaucoup plus sophistiqués que ceux que connaissaient nos ancêtres..Les 2 fabricants les plus connus sont américains : Durex et ManixAu 21 siècle, les gammes proposées vont énormément évoluées..Avant un tour d'horizon des gammes proposées, il faut rappeler aux auditeurs que le préservatif est le seul et unique moyen de protection efficace pour lutter contre les infections sexuellement transmissibles et notamment le VIH. Le préservatif ne doit plus être une contrainte. Il peut être en même temps considéré comme un accessoire de plaisir. C'est pour cela qu'il existe des gammes pour répondre à tous les budgets, toutes les envies�?�_ -les classiques, souvent les plus économiques,_ -les préservatifs féminins,_ -les ultrafins en polyurétanes,_ -les préservatifs féminins_ -les sans latex pour ceux qui sont allergiques_ -à effet retardant, les parfumés,_ -les anatomiques, les profilés pour plus de confort,_ -les tailles différentes�?�Ce petit historique montre bien que l'usage du préservatif est ancestral�?�Pourquoi est-il toujours si tabou ?Pourquoi est-il toujours si difficile à acheter et à utiliser ? �?�Pourquoi ne pas acheter des préservatifs comme n'importe quel autre produit..