L'Algérie va aider la Libye à "constituer une armée et une police"

Par La rédaction

ALGER (AFP) - (AFP)

L'Algérie va aider la Libye à "constituer une armée et une police", a déclaré jeudi à Alger le ministre algérien des Affaires étrangères Mourad Medelci, trois jours après sa visite à Tripoli où il avait rencontré son homologue libyen Achour ben Khayal.

"Les discussions (avec les responsables libyens) ont porté sur la manière de les aider à constituer une armée et une police", a dit M. Medelci en marge d'une cérémonie présidée par le chef de l'Etat algérien Abdelaziz Bouteflika à l'occasion de la journée mondiale de la femme.

M. Medelci a précisé avoir également évoqué avec le responsable libyen la "sécurité aux frontières".Alger et Tripoli partagent une longue frontière terrestre.

"La Libye a les moyens de sortir de cette phase de transition, et nous allons les aider dans la mesure de nos moyens", a ajouté le ministre algérien, dont les propos sont rapportés par l'agence de presse APS.

"Il y aura une série de visites en Libye non seulement au niveau gouvernemental mais également des institutions", a-t-il ajouté.

Au cours de sa visite, M. Medelci avait assuré à Tripoli que la famille Kadhafi, dont une partie est réfugiée en Algérie, ne pourrait plus toucher "un cheveu du peuple libyen".

Aïcha, ses frères Mohamed et Hannibal, sa mère Safiya et de nombreux membres de la famille, surtout des enfants, sont réfugiés en Algérie depuis fin août.

Mais Aïcha a déclenché la colère de ses hôtes en appelant en novembre les Libyens à se "révolter contre le nouveau gouvernement" de Tripoli.