L'ambassade du Niger à Tripoli "saccagée", selon une source gouvernementale

Par La rédaction

NIAMEY (AFP) - (AFP)

L'ambassade du Niger à Tripoli a été "saccagée" mercredi après-midi par des "individus", sans faire de blessés, a affirmé à l'AFP une source gouvernementale nigérienne.

"L'ambassade du Niger en Libye a été saccagée mais pour l'heure il n'y aurait pas de blessés.On ne connaît pas l'identité des vandales", a ajouté la même source, soulignant que "des recherches sont en cours".

Ces incidents seraient liés à l'arrivée au Niger de plusieurs personnalités proches de l'ex-dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, selon certains analystes à Niamey.

Mardi, le ministre nigérien des Affaires étrangères, Mohammed Bazoum, avait reconnu que de petits convois de personnalités libyennes étaient entrés sur le territoire de son pays. "Ils ont été convoyés vers Niamey.Parmi eux figurent Abdallah Mansour (chef des brigades sécuritaires de Kadhafi) et un responsable très important des services de renseignement libyens", a-t-il précisé.

Un porte-parole du Conseil national de transition libyen (CNT) avait auparavant affirmé qu'environ 200 voitures étaient passées au Niger venant de Libye, estimant que ce genre de convoi transportait généralement l'ex-dirigeant Mouammar Kadhafi ou l'un de ses fils.

Dans un communiqué mercredi soir le gouvernement nigérien a réaffirmé que Mouammar Kadhafi, en fuite, n'est pas arrivé au Niger.

"Le gouvernement réaffirme que M. Kadhafi n'est pas en territoire nigérien" souligne le texte, qui dit "suivre de prêt la situation en Libye, "en concertation avec le CNT.