La France reprend sa coopération avec les forces de sécurité ivoiriennes

7 novembre 2011 à 13h51 par La rédaction

ABIDJAN (AFP) - (AFP)

La France a marqué lundi la reprise de sa coopération avec les forces de sécurité ivoiriennes en leur remettant une trentaine de véhicules, pour aider à leur rééquipement au sortir d'une crise post-électorale qui s'est achevée par une guerre.

Lors d'une brève cérémonie à l'Ecole de police d'Abidjan, le ministre français de l'Intérieur, Claude Guéant, a conclu une visite entamée dimanche en assistant à la livraison des véhicules (tout-terrain et transport de troupe, notamment) ainsi que de matériel informatique.

Les équipements offerts lundi sont "une première réponse rapide à la situation d'urgence", avant d'autres livraisons et la relance d'un programme de formation (par l'envoi d'experts français en Côte d'Ivoire ou l'organisation de stages en France), a-t-il expliqué.

"Combien de fois nos compatriotes appellent à l'aide, au secours, et nos forces n'ont pas aujourd'hui la capacité de mobilité pour aller vers eux?", a déploré le ministre ivoirien de l'Intérieur Hamed Bakayoko lors d'un point presse.

Selon lui, "une coopération dynamique va s'établir" avec la France et sera illustrée par le nouvel "accord de défense et de sécurité" entre Paris et son ex-colonie, qui devrait être signé lors de la visite du président Alassane Ouattara à Paris prévue en décembre.

La Côte d'Ivoire a connu entre décembre 2010 et avril 2011 une crise post-électorale qui a fait quelque 3.000 morts et s'est achevée par deux semaines de guerre.

Elu en novembre 2010, M. Ouattara est arrivé au pouvoir - que refusait de lui céder l'ex-président Laurent Gbagbo - grâce à l'intervention décisive de l'armée française.Après une décennie Gbagbo marquée par de vives tensions, les relations Paris-Abidjan sont depuis lors au beau fixe, et une coopération intense a repris, notamment dans les domaines économique et militaire.