Le Grand Débat du Mardi 25 Février 2014

Par La rédaction

Congo Brazzaville : 23 ans après la Conférence nationale, l'opposition réclame de nouveaux Etats Généraux�?� Le 25 Février 1991, face à l'usure et à la faillite du parti unique, les Congolais avaient choisi la voie pacifique du règlement d'une crise politique, par la tenue d'une Conférence nationale souveraine. Un rituel qui allait construire les fondements d'un système démocratique, grâce à l'instauration du pluralisme politique. 23 ans et deux guerres civiles plus tard, l'opposition en appelle à la tenue de nouveaux Etats généraux pour, selon elle, désamorcer une crise politique lourde de menaces pour l'avenir du pays. Toutefois, étant donné qu'il faut être deux pour pouvoir dialoguer, rien n'indique pour l'heure que le pouvoir soit disposé à se prêter à ce nouveau débat national. Détails et explications dans ce Grand Débat.Roger Pouaty-Pangou, Coordonnateur du Comité d'Action de la diaspora congolaise pour les �?tats Généraux au Congo. Membre du Conseil Supérieur de la République pendant la Transition de 1991 et ancien membre de la commission préparatoire de la Conférence NationaleAu téléphone, depuis Brazzaville :Léon-Juste Ibombo, Politologue congolais. Président du Cercle des Espérants.