Le Grand Débat du Mercredi 3 Juillet 2013

Par La rédaction

Les pays africains face à la question de l'homosexualitéLors de sa récente visite au Sénégal, le président américain, Barack Obama, avait provoqué un léger embarras au sein de l'opinion sénégalaise, en déclarant son attachement à l'égalité des droits pour les homosexuels. Son homologue sénégalais avait alors répondu que son pays n'était pas prêt à dépénaliser l'homosexualité. Alors que les relations sexuelles entre personnes du même sexe relèvent du délit dans une quarantaine de pays en Afrique, les pouvoirs publics semblent avoir choisi le déni ou la répression de l'homosexualité, au nom, disent-ils, du respect des cultures nationales. Peut-on dire pour autant que l'Afrique est-elle un continent homophobe ? Réponses dans ce Grand Débat. Invités :_ Louis-Georges Tin, Fondateur de la journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie (Idaho, international Day Against Homophobia)_ Maximilienne Ngo-Mbe, Directrice exécutive du Redhac (Réseau des défenseurs des droits de l'homme en Afrique centrale). [De passage à Paris]_ Geneviève Garrigos, Présidente d'Amnesty International France. L'ONG a publié le 25 juin dernier un rapport intitulé « Quand aimer devient un crime. La criminalisation des relations entre personnes du même sexe en Afrique subsaharienne »Débatteur polémiste invité :_ Lucien Kemkeng, Conseiller municipal à Sèvres (UMP), Président du Cercle de la diversité. Auteur de « Plaidoyer pour la diversité » aux éditions Michel de Maule