Le président sud-soudanais à Khartoum pour parler du conflit dans son pays

Par La rédaction

Khartoum (AFP)

Le président du Soudan du Sud Salva Kiir est arrivé mardi à Khartoum pour des entretiens avec son homologue soudanais sur le conflit qui ravage son pays et la question des frontières, selon un correspondant de l'AFP.

Les présidents Kiir et Omar el-Béchir doivent discuter des frontières, de la sécurité et du transit du pétrole.Juba a hérité de la majorité des réserves pétrolières connues du Soudan d'avant la partition, mais reste tributaire des oléoducs du Nord pour exporter.

La dernière rencontre entre les deux chefs d'Etat à Khartoum remonte à avril.

Plus jeune pays de la planète, le Soudan du Sud a acquis son indépendance du Soudan en 2011, après des décennies de guerre contre le régime de Khartoum.

Depuis décembre dernier, il est en proie à un conflit civil, lorsque des combats ont éclaté au sein de l'armée sud-soudanaise, minée par des dissensions politico-ethniques sur fond de rivalité entre les troupes fidèles au président Salva Kiir et celles de son ancien vice-président et rival Riek Machar.

Dans cette guerre, des milliers de personnes ont été tuées et plus de 1,8 million chassées de chez elles.Et le tiers de la population, soit près de quatre millions de personnes, a besoin d'aide.

Lors d'une rencontre en Tanzanie le 20 octobre, Riek Machar et Salva Kiir ont reconnu une responsabilité partagée dans la guerre.Il s'agissait de leur première rencontre depuis la signature d'un cessez-le-feu en août qui, comme les précédents, n'a jamais été respecté.