Le procès de l'opposant camerounais Maurice Kamto renvoyé au 8 octobre

6 septembre 2019 à 11h27 par AFP

AFRICA RADIO

Le procès du principal opposant camerounais Maurice Kamto et de 88 de ses partisans, qui s'est ouvert vendredi devant le tribunal militaire de Yaoundé, a été renvoyé au 8 octobre après le malaise d'un accusé, ont affirmé leurs avocats.

M. Kamto et des centaines de ses sympathisants avaient été arrêtés fin janvier après des manifestations pacifiques pour protester contre le résultat de la présidentielle de 2018, qui le plaçait en deuxième position derrière Paul Biya, chef de l'Etat depuis 36 ans.L'audience a été renvoyée au 8 octobre pour que tous les accusés comparaissent, a expliqué à l'AFP Me Michel Ntchalé, l'un des avocats de M. Kamto. L'information a été confirmée à l'AFP par un autre avocat de la défense, Anges Kevin Nzigou.Christian Penda Ekoka, ex-conseiller économique du président Biya et coaccusé de M. Kamto, a fait un malaise au début de l'audience, a-t-il expliqué."La salle d'audience est exiguë, mal aérée. Nous suffoquions. Je pense que c'est ce qui a occasionné le malaise de M. Penda Ekoka", assure Me Ntchalé.