Les Etats-Unis demandent au Soudan de mettre fin aux combats avec le sud

Par La rédaction

NEW YORK (Nations unies) (AFP)

Les Etats-Unis ont demandé lundi au gouvernement de Khartoum de mettre fin aux combats avec les forces du rival du sud et de se retirer sans condition de l'enclave d'Abyei.

Cette demande a été formulée par l'ambassadrice américaine à l'ONU Susan Rice tandis que les dirigeants du nord et du sud tentaient de faire baisser la tension entre leurs armées.

Le Conseil de sécurité de l'ONU devait discuter du conflit soudanais mais a ajourné ses discussions car le sommet entre les dirigeants soudanais à Addis Abeba n'était pas terminé.

Mme Rice a indiqué sur son compte Twitter que l'armée du nord-Soudan "devait mettre fin immédiatement aux combats à Kadugli et se retirer sans condition d'Abyei".Kadugli est la principale ville de l'Etat de Kordofan-Sud.

Les Nations unies ont expliqué lundi que les combats se sont étendus de Kordofan jusque dans l'Etat du sud de Unity et que des dizaines de milliers de personnes ont été déplacées.

La tension a grimpé entre les deux parties avant la déclaration formelle d'indépendance du sud-Soudan le 9 juillet.

L'armée du nord a pris Abyei, une région disputée sur leur frontière, le 21 mai.

Khartoum a accepté sous conditions de retirer ses troupes de la région disputée d'Abyei, à la lisière du Nord et du Sud Soudan, a annoncé lundi le ministre de l'Information de la région semi-autonome du Sud-Soudan, au second jour de discussions en Ethiopie.

"Selon nos informations ils ont accepté un retrait d'Abyei sous réserve d'un accord sur des modalités spécifiques pour l'administration d'Abyei", a déclaré Barnaba Marial Benjamin sur la radio indépendante Sudan Radio Service.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a déjà appelé le Soudan à retirer ses troupes d'Abyei où des dizaines de milliers de personnes ont du fuir leurs maisons.