Libye/virus: couvre-feu partiel face à une hausse des cas

26 juillet 2021 à 18h28 par AFP

AFRICA RADIO

Le gouvernement libyen a annoncé lundi l'instauration d'un couvre-feu nocturne pendant deux semaines à partir de mardi dans le centre et l'ouest du pays face à une recrudescence des cas de Covid-19.


Le couvre-feu sera imposé de 18H00 à 06H00 dans l'ouest, qui comprend la capitale Tripoli, et dans le centre, a souligné le gouvernement dans un communiqué.Les cafés, restaurants, commerces et parcs publics seront fermés et les déplacements interdits, selon la même source. Seules les activités essentielles -- transport de marchandises, pharmacies, forces de l'ordre, services d'assainissement et d'électricité -- seront autorisées. L'est et le sud, contrôlés de facto par les forces du maréchal Khalifa Haftar, ne sont cependant pas concernées par ces restrictions.Depuis le début de la pandémie, la Libye -- pays de quelque sept millions d'habitants où les infrastructures sanitaires ont été fragilisées par une décennie de conflits -- a officiellement recensé 236.961 cas de contamination, dont 3.398 décès. Alors que le nombre de nouveaux cas quotidiens ne dépassait pas les 400 depuis fin avril, le pays fait face à une recrudescence des contaminations. Des chiffres record à l'échelle nationale de quelques milliers de nouveaux malades chaque jour, dus notamment à un plus grand nombre de tests, ont ainsi été enregistrés ces derniers jours.Le 11 juillet, les autorités avaient déjà imposé une série de restrictions comme la suspension des cours dans les universités et l'interdiction des mariages et des rassemblements.Samedi, une campagne de vaccination de proximité a été lancée à grand renfort de communication dans la capitale, alors qu'à peine 500.000 personnes ont jusque-là été vaccinées dans tout le pays.