Mali: les deux ex-otages italiens en cours de rapatriement en Italie (source aéroportuaire)

Par AFP

AFRICA RADIO

Les deux ex-otages italiens libérés jeudi au Mali, en même temps que Sophie Pétronin, la dernière otage française dans le monde, et l'homme politique malien Soumaïla Cissé, étaient vendredi sur le chemin du retour vers l'Italie à bord d'un avion spécial, a-t-on appris de source aéroportuaire à Bamako.

"Un avion spécial est venu chercher les deux otages italiens. L'avion a décollé vendredi matin", a déclaré à l'AFP cette source s'exprimant sous le couvert de l'anonymat.Le gouvernement malien a annoncé jeudi la libération de Nicola Chiacchio et Pier Luigi Maccalli, en même temps que celle de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin.Les quatre ex-otages ont embarqué dans un avion à Tesssalit, ville du nord proche de la frontière algérienne, et ont atterri dans la soirée à Bamako.Jamais les noms des deux Italiens n'étaient apparus jusqu'alors publiquement comme en passe de recouvrer la liberté.Le prêtre Pier Luigi Maccalli, installé depuis onze ans au Niger, avait été enlevé en 2018 à son domicile de Bamoanga (sud-ouest du Niger), proche du Burkina Faso.Il est apparu pour la première fois dans une vidéo tournée en mars 2020, en compagnie d'un compatriote, Nicola Chiacchio. Nicola Chiacchio, jusqu'alors inconnu, a été présenté par les médias comme un jeune homme ayant disparu dans le nord du Mali en février 2019 alors qu'il voyageait à vélo.Les ex-otages, aux mains du Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM), une alliance de groupes jihadistes affiliée à Al-Qaïda, ont été reçus à la présidence malienne, où ils sont apparus en bonne santé.L'avion transportant l'ex-otage française a quitté vendredi matin le Mali et doit se poser à 12H30 (10H30 GMT) sur la base aérienne de Villacoublay, au sud de Paris, a indiqué l'Elysée. Sophie Pétronin y sera accueillie par le président Emmanuel Macron.