Niger : Selon le camp Bazoum, c'est au Conseil constitutionnel de valider les résultats

24 février 2021 à 13h02 par Stéphanie Hartmann

AFRICA RADIO

Au Niger, des échauffourées ont éclaté à Zinder, Niamey et Dosso, à l'annonce des résultats.

Mahamane Ousmane revendique la victoire à l'élection présidentielle. Hier, la Commission électorale a déclaré Mohamed Bazoum, candidat du PNDS Tarraya, vainqueur avec 55,25% des suffrages. Des chiffres contestés donc par le RDR-Tchanji. Selon le parti d'opposition, la compilation de ses procès-verbaux donne l'ancien président Mahamane Ousmane, vainqueur avec un peu plus de 50% des voix. Il dénonce également des fraudes notamment dans la région d'Agadez.

Pour Idrissa Waziri, porte-parole de Mohamed Bazoum, il revient au Conseil constitutionnel de donner les résultats définitifs. Il dénonce des manifestations menés par des adolescents.