Nigeria: des habitants incendient un commissariat dans le centre

2 avril 2012 à 7h46 par La rédaction

KANO (Nigeria) (AFP) - (AFP)

Des habitants en colère ont saccagé puis mis le feu à un commissariat, dans une ville du centre du Nigeria, protestant contre la détention de leurs camarades arrêtés la veille lors d'une manifestation violente, a rapporté la police lundi.

"Les émeutiers ont débordé les policiers et mis le feu au poste de police après avoir libéré leurs camarades arrêtés (dimanche) lors d'un festival annuel où une personne en a attaqué une autre à la hache", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police de l'Etat du Plateau Samuel Dabai.

La police a tiré en l'air dimanche pour disperser la foule, d'environ 500 personnes, et l'une d'entre elles a été tuée dans la ville de Miango près de Jos, la capitale agitée de l'Etat, a poursuivi M. Dabai.

"Un des participants a été touché et tué par une balle quand la police a ouvert le feu pour les disperser", a-t-il expliqué.

La région de Jos, située au centre du Nigeria, entre le Nord à prédominance musulmane et le Sud majoritairement chrétien, a connu ces dernières années un accroissement des violences ethnico-religieuses qui a fait des centaines de morts.